11/04/2015

→ Ugly Love - Colleen Hoover [VO] ←

 
Auteur : Colleen Hoover
Année : 2014
Editeur : Atria Books
 
 Lecture VO
 
 
 

When Tate Collins meets airline pilot Miles Archer, she knows it isn’t love at first sight. They wouldn’t even go so far as to consider themselves friends. The only thing Tate and Miles have in common is an undeniable mutual attraction. Once their desires are out in the open, they realize they have the perfect set-up. He doesn’t want love, she doesn’t have time for love, so that just leaves the sex. Their arrangement could be surprisingly seamless, as long as Tate can stick to the only two rules Miles has for her.

Never ask about the past.
Don’t expect a future.

They think they can handle it, but realize almost immediately they can’t handle it at all.

Hearts get infiltrated.
Promises get broken.
Rules get shattered.
Love gets ugly.
  
 

 

J'avais décidément adoré le premier roman que j'avais lu de l'auteur, Maybe Someday, mais je n'avais, par contre, pas trop accroché au deuxième, Hopeless. C'est donc avec un avis mitigé et un peu d'anticipation que je me suis lancée dans Ugly Love. Même s'il ne vaut pas l'énorme coup de cœur que j'ai eu pour Maybe Someday, ce roman m'a bouleversée, touchée et m'a réconfortée avec l'auteur depuis ma déception après la lecture d'Hopeless. Le point fort avec cette auteur, c'est que malgré des synopsis simples et presque "banaux", elle arrive à nous surprendre, et comme d'habitude, on ne s'y attend pas du tout !

J'ai trouvé Ugly Love plus adulte, mais aussi plus sombre que mes lectures précédentes. Une fois encore, j'ai aimé le principe des points de vue alternés et la manière dont l'auteur les a exploités, et qui donne une touche "addictive" au roman. Ca, et le secret de Miles qu'on attend de plus en plus au fil des pages mais qui n'arrive pas ! On a envie de savoir son histoire, de découvrir ce qui s'est passé qui l'a rendu comme il est aujourd'hui. Et quand on l'apprend, on est scotché.

Pour être honnête, je n'ai pas tellement accroché au début de l'histoire, et je dirais même les trois premiers quarts du roman. La dernière partie était bien mieux à mon goût, et c'est à ce moment-là que j'ai été prise dans le roman et que je n'ai plus réussi à m'arrêter. On découvre toute l'histoire et c'est seulement à ce moment-là que j'ai eu les frissons que d'autres ont ressentis bien avant : la force des sentiments qui lient Miles et Tate, leur passion et la douleur qui en résulte pour eux. C'est une histoire belle, prenante et puissante.

Miles est sans aucun doute le personnage qui m'a le plus chamboulée. Mais ce n'est pas au travers de Tate que je me suis attachée à lui, mais par Rachel. C'est un personnage très difficile à cerner, et c'est Rachel qui nous apporte des indices, de temps en temps. Ca commence dans les flash-backs, et comme elle, ce qui m'a le plus touchée chez lui, c'est qu'il "aime beaucoup trop" ("he cares too much, loves too much", comme dirait Rachel). J'ai bien aimé le personnage de Tate également, marrante, qui sait ce qu'elle veut et ce qui l'attend, sachant pourtant qu'elle ne peut pas y résister. Mais même si j'ai été émue par son personnage, c'est Rachel, encore une fois, qui m'a le plus bouleversée. Son histoire avec Miles m'a filé tout plein de frissons, et je l'ai presque préférée à celle de Tate. Colleen Hoover a le don de me faire éprouver de l'empathie pour les personnages secondaires de ses romans, comme c'était déjà le cas pour Maggie dans Maybe Someday.
Petite pensée aussi pour le personnage de Cap, bonhomme au grand cœur et aux sages conseils, qui m'a presque autant surprise que les autres.
 
Je l'ai lu en anglais et je n'ai eu absolument aucun souci, c'est un anglais tout à fait accessible, donc pour ceux qui hésitent encore, lancez-vous ! Sinon, pour les autres, le livre vient tout juste de sortir en version française (avec une laide couverture qui perd tout son sens, ceci-dit en passant...).

En conclusion, un roman étonnant, profond et puissant qui, même s'il n'a pas pu détrôner Maybe Someday dans mon cœur, vaut quand même le détour !
 
 

 


Spoiler :
"I know the thought of confronting your past terrifies you. It terrifies every man. But sometimes we don't do it for ourselves. We do it for the people we love more than ourselves."


 



11/02/2015

→ L'infini + un - Amy Harmon ←

 
Titre original : Infinity + One
Auteur : Amy Harmon
Année : 2015
Editeur : Robert Laffont
 
 
 
 
 

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.
 

 
 
 
Les livres que je préfère, ce sont ceux qui ont l'air tout à fait banaux et qui se révèlent être extraordinaires et absolument surprenants. C'est le cas de L'infini + un.

J'ai pris une bonne et énorme claque ! En lisant la quatrième de couverture, je ne m'attendais pas du tout à ça. D'ailleurs, même durant les premiers chapitres, je me suis posée des questions, je n'étais pas sûre d'aimer. Et pourtant, je n'ai pas pu le relâcher avant de l'avoir terminé. J'ai été merveilleusement surprise et captivée par l'histoire. Et c'est pleine de frissons et le cœur en miettes que je ressors de ce roman, encore chamboulée par ce nouveau coup de cœur.

En plus de nous faire découvrir les Etats-Unis au travers d'un road-trip mouvementé, l'auteur nous propose une aventure absolument sublime, une écriture fluide et pleine d'émotions. L'infini + un, c'est une histoire simple, mais pleine de passion qui nous fait rêver, nous fait stresser parfois et qui, à l'aide de quelques hasards bien placés, nous apportent une dose d'espoir et un vent de liberté.

L'infini + un, c'est aussi deux personnages uniques et attachants, Bonnie et Finn. Ils ne se ressemblent pas du tout, à vrai dire ils sont vraiment l'opposé l'un de l'autre, mais malgré tout, ils finissent par tomber amoureux. Bonnie, superstar, spontanée, folle et fatiguée de la vie et Finn, plutôt calme, patient et incroyablement intelligent n'ont absolument rien en commun, passent leur temps à se contrarier, mais dès le moment où ils se rencontreront sur ce pont, ils ne se lâcheront plus. L'histoire d'amour n'arrive pas tout de suite, on ne s'y attend presque pas, mais elle s'installe tout doucement, tout en subtilité. Magique. Passionnelle. Addictive. Les mots et les dialogues partagés entre nos deux protagonistes sont des perles, authentiques, ils nous frappent en plein cœur. Et alors que le monde entier est à leur poursuite, ils feront tout leur possible pour rester ensemble. C'est ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, la quête de la liberté, quelle qu'elle soit. 

Les autres personnages sont assez secondaires, mais j'ai bien aimé Bear que j'ai trouvé touchant et incroyablement fidèle, et William qui m'a fait mourir de rire. Mention spécial pour le père de Finn, qui n'apparaît certes pas longtemps, mais suffisamment pour une conversation essentielle avec son fils qui m'a fait couler quelques larmes. La fin est divine, absolument bien menée et juste assez longue pour profiter de ce superbe roman jusqu'au bout, tout en beauté, la boule à la gorge, le cœur serré et l'esprit en compote.

En résumé, un roman absolument sublime, des personnages attachants et une histoire magique. Je ne suis pas sûre d'avoir réussi à lui rendre correctement justice, tant il est sublime et surprenant, mais j'espère avoir été assez convaincante pour vous persuader à le lire, car il en vaut vraiment la peine ! L'infini + un vous fendra le cœur mais de la bonne manière, et vous rendra nostalgique à la seconde où vous l'aurez terminé !
  
 

 


Spoiler :
"Alors il s'immobilisa, son nom sur ses lèvres et le cœur en morceaux."
 
Histoire de vous mettre dans l'ambiance, je vous propose aussi la chanson chantée par Bonnie dans le roman. Mon passage préféré ceci dit en passant ;) Enjoy !
Spoiler :