10/21/2015

→ Quelqu'un pour qui trembler - Gilles Legardinier ←

 
Auteur : Gilles Legardinier
Année : 2015
Editeur : Fleuve éditions
 
 
 
 
 

Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.
 

 
 
 
Comme toujours avec Gilles Legardinier, c'est avec le sourire que je referme ce roman. Je dois pourtant avouer que j'ai un peu moins savouré ma lecture que les fois précédentes... Je n'ai pas pour autant été déçue parce qu'à vrai dire, je m'y attendais. A la lecture de la quatrième de couverture déjà, j'ai senti que l'histoire me bottait beaucoup moins que d'habitude. Néanmoins, l'univers de l'auteur est bien présent et il est toujours aussi frappant.

Ce que j'aime le plus dans les romans de Gilles Legardinier, c'est les valeurs qui s'en dégagent au détour des conversations, discours et paroles débordants d'humanité et de leçons de vie. Comme d'habitude, il nous montre les gens, le monde et la vie sous un angle différent, plus positif, plus beau. Il nous ouvre le champ des possibilités et nous apprend des choses essentielles que nous avons parfois oubliées au cours du temps. L'espoir est le fil rouge de ses romans et, comme d'habitude, il est subtilement présent au fil des pages, des mots et il nous porte tout au long de l'histoire...

Les personnages sont toujours aussi touchants et uniques. J'ai bien aimé Thomas, mais Pauline reste mon coup de cœur du jour. J'ai adoré sa personnalité, sa bonne humeur et sa positivité. La romance est très légère et très secondaire, mais elle est bien là. Elle se fraye délicatement un chemin jusqu'à la fin où elle devient clairement évidente. Thomas et Pauline se taquinent sans cesse et leur complicité est indéniable. Ils sont touchants. Les pensionnés, quant à eux, sont hilarants ! Même si j'ai trouvé ce roman un peu moins marrant que les autres, ils auront quand même réussi à m'arracher deux trois fous-rires ! Ils sont vivants, espiègles, déjantés, pleins de sagesse et de surprises ! J'ai vraiment aimé suivre leurs "aventures".

Un roman toujours aussi bon donc, même s'il était un peu en dessous des précédents à mon goût. Mais Gilles Legardinier conserve toujours sa place d'"auteur favori" dans mon cœur ! 
Comme je disais, c'est donc avec le sourire, et surtout un million de citations que je referme ce roman. Je n'ai pas pu m'empêcher de vous en mettre plusieurs... Et maintenant, il ne reste plus qu'à attendre encore un an jusqu'au prochain Legardinier !

 
 

 




Spoiler :
"Parce que l'imminence de la séparation libère les sentiments. Parce que les humains attendent toujours l'ultime limite pour oser avouer."
Spoiler :
"Quoi qu'il advienne ce soir, je veux vous dire que si j'avais eu la chance de vous connaître plus tôt, jamais je n'aurais attendu de vous perdre pour découvrir ce que vous valez."
Spoiler :
"Je déteste que l'on me vole ce que je suis si heureuse de donner."


 



10/12/2015

→ Quelqu'un qu'on aime - Séverine Vidal ←


Auteur : Séverine Vidal
Année : 2015
Editeur : Sarbacane
 
 
 
 
 

Matt et son grand-père Gary partent à la poursuite des souvenirs sur les routes de l'Ouest américain.

Embarquez dans un road trip pour partager les destins d'une véritable "famille de route".
Des histoires atypiques, des personnages terriblement attachants, des générations qui se croisent...

... pour un roman bouleversant.
 

 
 
 
WAOUW ! Je ne m'y attendais pas du tout, mais j'ai lu ce roman d'une traite, je l'ai dévoré de la première à la dernière ligne ! J'ai savouré chaque page, chaque ligne, chaque mot et la nostalgie m'a frappée à la seconde où j'ai reposé le livre dans ma bibliothèque. Parce que cette histoire que Séverine Vidal nous propose est magique, elle est magnifique tant elle est touchante et elle nous prend aux tripes. Carrément.
 
Certains disent qu'elle fait un peu penser aux livres de Gilles Legardinier. Je suis tout à fait d'accord avec eux. Ce bouquin est aussi touchant et humain que les livres de Legardinier, plein de valeurs et porteur de messages, de leçons de vie. Je lui trouve aussi une ressemblance au film "Little Miss Sunshine". Pour ceux qui l'ont vu et aimé, vous allez adorer ce roman, qui est dans le même esprit !
 
Quelqu'un qu'on aime, c'est aussi une multitude de personnages aux caractères différents et uniques, qui, pour la plupart, ne se connaissent pas encore, mais vont se rencontrer et parcourir un petit bout de chemin ensemble. Au fur et à mesure de l'histoire, les personnages se dévoilent de plus en plus et, très vite, on s'attache à eux, tous, sans exception. Gary est bouleversant, j'ai bien aimé son personnage, mais celui qui m'a le plus ébranlée est Matt. Je l'ai trouvé atypique, mais dans le bon sens du terme. C'est bizarre mais, je ne peux le lier à aucun personnage lu dans d'autres romans, il est absolument unique et surprenant à mes yeux. Ses actes, ses paroles, chaque passage dans le livre à propos de lui étaient imprévisibles et rien de ce qu'il fait ne tombe dans le cliché. Un vrai coup de cœur pour moi !
 
Ce petit road-trip addictif m'a emporté, m'a touchée au plus profond de moi par ses valeurs qui me tiennent à cœur, comme l'amitié, l'amour, la famille, la bonté, l'humanité et surtout l'espoir. Parce que s'il y a bien une chose qui le roman nous apporte, c'est une bonne dose d'espoir et une grosse bouffée d'air frais. La fin est assez prévisible, mais elle parvient tout de même à nous frapper comme il faut. C'est drôle, triste et émouvant à la fois. J'ai parfois eu les larmes aux yeux, mais c'est avec le sourire que j'ai tourné la dernière page...
 
Une livre à ne pas manquer, vous allez adorer !
LISEZ-LE !
 
  


Spoiler :
"Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire. A l'horizon, il n'y a pas de soleil couchant magnifique, on ne voit pas à cent mètres dans ce chaos glacial, il n'y a rien, rien de ce qu'il avait prévu, rêvé. Mais Matt s'en fout : ce sera ce que ce sera. Et ça sera sans doute pas si mal. "


 



10/11/2015

→ L'Île de l'Oubli - Melissa de la Cruz ←

 
Titre original : The Isle of the Lost
Auteur : Melissa de la Cruz
Année : 2015
Editeur : Hachette
 
 
 
 
 

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d'Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?
 

 
 
 
 
Tout d'abord, il faut savoir que ce livre est le prequel d'une nouvelle série TV : The Descendants. En réalité, ce roman n'est que l'introduction d'une émission télé qui sera prochainement diffusée sur Disney Chanel.
 
Si j'ai voulu lire ce livre en premier lieu, c'est d'abord et surtout pour sa couverture. Oui oui, "on ne juge pas un livre à sa couverture" je sais. Que voulez-vous, ça m'apprendra ! La pomme croquée et évocatrice de contes Disney m'a immédiatement tapée dans l'œil et je n'ai pas hésité longtemps. Surtout que le résumé présageait une histoire originale et unique en son genre. Malheureusement, je ressors déçue de ma lecture (bien fait pour moi). Malgré l'histoire "marrantounette" et l'esprit féérique du roman, j'en attendais beaucoup plus. Je n'ai pas réussi à me fondre totalement dans l'histoire et je me suis ennuyée pendant ma lecture.
 
Au début, j'ai vraiment eu très peur... C'est vrai qu'on se doute tout de suite qu'il s'agit d'un roman jeunesse, mais je ne m'attendais pas à ce que ça le soit... autant ! La première partie du roman plante le décor, présente les personnages et l'histoire, je l'ai trouvée nécessaire, même si un peu longue. Par contre le milieu, lui, est absolument inutile à mon goût. Il s'y passe très peu de choses et les évènements n'apportent pas grand chose à l'histoire, on aurait décidément pu s'en passer. Comme on pourrait s'en douter, le livre se lit très très vite et je suis rapidement arrivée à la dernière partie, définitivement meilleure que le reste. L'action et l'aventure montrent enfin le bout de leur nez et c'est à ce moment que l'histoire devient vraiment intéressante. Arrivent alors les rebondissements qui donnent le peps tant attendu au roman.
 
Malheureusement, aussitôt arrivé, aussitôt parti et alors que l'on commence enfin à s'attacher au personnage - et à l'histoire surtout - le roman s'arrête sur une fin inachevée et insuffisante à mon goût. Il faudra alors regarder la série pour savoir la suite, et si, comme moi, vous n'êtes pas fan des séries sur Disney Chanel, alors on s'arrêtera là.
 
Maintenant, si vous êtes amateurs de contes et de Disney, rien ne vous empêche de tenter votre chance, ne serait-ce que pour retrouver vos héros favoris, ou vous relaxez avec un roman très léger, mais en ce qui me concerne, j'ai été un peu déçue de ma lecture. 
 
 
 

Spoiler :
"Ils chantèrent et rirent à tel point que Mal se demanda si ce n'était pas ça le bonheur. Parce que les quatre n'étaient peut-être pas amis, mais ils n'en étaient plus très loin. "