11/04/2015

→ Ugly Love - Colleen Hoover [VO] ←

 
Auteur : Colleen Hoover
Année : 2014
Editeur : Atria Books
 
 Lecture VO
 
 
 

When Tate Collins meets airline pilot Miles Archer, she knows it isn’t love at first sight. They wouldn’t even go so far as to consider themselves friends. The only thing Tate and Miles have in common is an undeniable mutual attraction. Once their desires are out in the open, they realize they have the perfect set-up. He doesn’t want love, she doesn’t have time for love, so that just leaves the sex. Their arrangement could be surprisingly seamless, as long as Tate can stick to the only two rules Miles has for her.

Never ask about the past.
Don’t expect a future.

They think they can handle it, but realize almost immediately they can’t handle it at all.

Hearts get infiltrated.
Promises get broken.
Rules get shattered.
Love gets ugly.
  
 

 

J'avais décidément adoré le premier roman que j'avais lu de l'auteur, Maybe Someday, mais je n'avais, par contre, pas trop accroché au deuxième, Hopeless. C'est donc avec un avis mitigé et un peu d'anticipation que je me suis lancée dans Ugly Love. Même s'il ne vaut pas l'énorme coup de cœur que j'ai eu pour Maybe Someday, ce roman m'a bouleversée, touchée et m'a réconfortée avec l'auteur depuis ma déception après la lecture d'Hopeless. Le point fort avec cette auteur, c'est que malgré des synopsis simples et presque "banaux", elle arrive à nous surprendre, et comme d'habitude, on ne s'y attend pas du tout !

J'ai trouvé Ugly Love plus adulte, mais aussi plus sombre que mes lectures précédentes. Une fois encore, j'ai aimé le principe des points de vue alternés et la manière dont l'auteur les a exploités, et qui donne une touche "addictive" au roman. Ca, et le secret de Miles qu'on attend de plus en plus au fil des pages mais qui n'arrive pas ! On a envie de savoir son histoire, de découvrir ce qui s'est passé qui l'a rendu comme il est aujourd'hui. Et quand on l'apprend, on est scotché.

Pour être honnête, je n'ai pas tellement accroché au début de l'histoire, et je dirais même les trois premiers quarts du roman. La dernière partie était bien mieux à mon goût, et c'est à ce moment-là que j'ai été prise dans le roman et que je n'ai plus réussi à m'arrêter. On découvre toute l'histoire et c'est seulement à ce moment-là que j'ai eu les frissons que d'autres ont ressentis bien avant : la force des sentiments qui lient Miles et Tate, leur passion et la douleur qui en résulte pour eux. C'est une histoire belle, prenante et puissante.

Miles est sans aucun doute le personnage qui m'a le plus chamboulée. Mais ce n'est pas au travers de Tate que je me suis attachée à lui, mais par Rachel. C'est un personnage très difficile à cerner, et c'est Rachel qui nous apporte des indices, de temps en temps. Ca commence dans les flash-backs, et comme elle, ce qui m'a le plus touchée chez lui, c'est qu'il "aime beaucoup trop" ("he cares too much, loves too much", comme dirait Rachel). J'ai bien aimé le personnage de Tate également, marrante, qui sait ce qu'elle veut et ce qui l'attend, sachant pourtant qu'elle ne peut pas y résister. Mais même si j'ai été émue par son personnage, c'est Rachel, encore une fois, qui m'a le plus bouleversée. Son histoire avec Miles m'a filé tout plein de frissons, et je l'ai presque préférée à celle de Tate. Colleen Hoover a le don de me faire éprouver de l'empathie pour les personnages secondaires de ses romans, comme c'était déjà le cas pour Maggie dans Maybe Someday.
Petite pensée aussi pour le personnage de Cap, bonhomme au grand cœur et aux sages conseils, qui m'a presque autant surprise que les autres.
 
Je l'ai lu en anglais et je n'ai eu absolument aucun souci, c'est un anglais tout à fait accessible, donc pour ceux qui hésitent encore, lancez-vous ! Sinon, pour les autres, le livre vient tout juste de sortir en version française (avec une laide couverture qui perd tout son sens, ceci-dit en passant...).

En conclusion, un roman étonnant, profond et puissant qui, même s'il n'a pas pu détrôner Maybe Someday dans mon cœur, vaut quand même le détour !
 
 

 


Spoiler :
"I know the thought of confronting your past terrifies you. It terrifies every man. But sometimes we don't do it for ourselves. We do it for the people we love more than ourselves."


 



11/02/2015

→ L'infini + un - Amy Harmon ←

 
Titre original : Infinity + One
Auteur : Amy Harmon
Année : 2015
Editeur : Robert Laffont
 
 
 
 
 

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.
 

 
 
 
Les livres que je préfère, ce sont ceux qui ont l'air tout à fait banaux et qui se révèlent être extraordinaires et absolument surprenants. C'est le cas de L'infini + un.

J'ai pris une bonne et énorme claque ! En lisant la quatrième de couverture, je ne m'attendais pas du tout à ça. D'ailleurs, même durant les premiers chapitres, je me suis posée des questions, je n'étais pas sûre d'aimer. Et pourtant, je n'ai pas pu le relâcher avant de l'avoir terminé. J'ai été merveilleusement surprise et captivée par l'histoire. Et c'est pleine de frissons et le cœur en miettes que je ressors de ce roman, encore chamboulée par ce nouveau coup de cœur.

En plus de nous faire découvrir les Etats-Unis au travers d'un road-trip mouvementé, l'auteur nous propose une aventure absolument sublime, une écriture fluide et pleine d'émotions. L'infini + un, c'est une histoire simple, mais pleine de passion qui nous fait rêver, nous fait stresser parfois et qui, à l'aide de quelques hasards bien placés, nous apportent une dose d'espoir et un vent de liberté.

L'infini + un, c'est aussi deux personnages uniques et attachants, Bonnie et Finn. Ils ne se ressemblent pas du tout, à vrai dire ils sont vraiment l'opposé l'un de l'autre, mais malgré tout, ils finissent par tomber amoureux. Bonnie, superstar, spontanée, folle et fatiguée de la vie et Finn, plutôt calme, patient et incroyablement intelligent n'ont absolument rien en commun, passent leur temps à se contrarier, mais dès le moment où ils se rencontreront sur ce pont, ils ne se lâcheront plus. L'histoire d'amour n'arrive pas tout de suite, on ne s'y attend presque pas, mais elle s'installe tout doucement, tout en subtilité. Magique. Passionnelle. Addictive. Les mots et les dialogues partagés entre nos deux protagonistes sont des perles, authentiques, ils nous frappent en plein cœur. Et alors que le monde entier est à leur poursuite, ils feront tout leur possible pour rester ensemble. C'est ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, la quête de la liberté, quelle qu'elle soit. 

Les autres personnages sont assez secondaires, mais j'ai bien aimé Bear que j'ai trouvé touchant et incroyablement fidèle, et William qui m'a fait mourir de rire. Mention spécial pour le père de Finn, qui n'apparaît certes pas longtemps, mais suffisamment pour une conversation essentielle avec son fils qui m'a fait couler quelques larmes. La fin est divine, absolument bien menée et juste assez longue pour profiter de ce superbe roman jusqu'au bout, tout en beauté, la boule à la gorge, le cœur serré et l'esprit en compote.

En résumé, un roman absolument sublime, des personnages attachants et une histoire magique. Je ne suis pas sûre d'avoir réussi à lui rendre correctement justice, tant il est sublime et surprenant, mais j'espère avoir été assez convaincante pour vous persuader à le lire, car il en vaut vraiment la peine ! L'infini + un vous fendra le cœur mais de la bonne manière, et vous rendra nostalgique à la seconde où vous l'aurez terminé !
  
 

 


Spoiler :
"Alors il s'immobilisa, son nom sur ses lèvres et le cœur en morceaux."
 
Histoire de vous mettre dans l'ambiance, je vous propose aussi la chanson chantée par Bonnie dans le roman. Mon passage préféré ceci dit en passant ;) Enjoy !
Spoiler :
 

 
 




10/21/2015

→ Quelqu'un pour qui trembler - Gilles Legardinier ←

 
Auteur : Gilles Legardinier
Année : 2015
Editeur : Fleuve éditions
 
 
 
 
 

Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.
 

 
 
 
Comme toujours avec Gilles Legardinier, c'est avec le sourire que je referme ce roman. Je dois pourtant avouer que j'ai un peu moins savouré ma lecture que les fois précédentes... Je n'ai pas pour autant été déçue parce qu'à vrai dire, je m'y attendais. A la lecture de la quatrième de couverture déjà, j'ai senti que l'histoire me bottait beaucoup moins que d'habitude. Néanmoins, l'univers de l'auteur est bien présent et il est toujours aussi frappant.

Ce que j'aime le plus dans les romans de Gilles Legardinier, c'est les valeurs qui s'en dégagent au détour des conversations, discours et paroles débordants d'humanité et de leçons de vie. Comme d'habitude, il nous montre les gens, le monde et la vie sous un angle différent, plus positif, plus beau. Il nous ouvre le champ des possibilités et nous apprend des choses essentielles que nous avons parfois oubliées au cours du temps. L'espoir est le fil rouge de ses romans et, comme d'habitude, il est subtilement présent au fil des pages, des mots et il nous porte tout au long de l'histoire...

Les personnages sont toujours aussi touchants et uniques. J'ai bien aimé Thomas, mais Pauline reste mon coup de cœur du jour. J'ai adoré sa personnalité, sa bonne humeur et sa positivité. La romance est très légère et très secondaire, mais elle est bien là. Elle se fraye délicatement un chemin jusqu'à la fin où elle devient clairement évidente. Thomas et Pauline se taquinent sans cesse et leur complicité est indéniable. Ils sont touchants. Les pensionnés, quant à eux, sont hilarants ! Même si j'ai trouvé ce roman un peu moins marrant que les autres, ils auront quand même réussi à m'arracher deux trois fous-rires ! Ils sont vivants, espiègles, déjantés, pleins de sagesse et de surprises ! J'ai vraiment aimé suivre leurs "aventures".

Un roman toujours aussi bon donc, même s'il était un peu en dessous des précédents à mon goût. Mais Gilles Legardinier conserve toujours sa place d'"auteur favori" dans mon cœur ! 
Comme je disais, c'est donc avec le sourire, et surtout un million de citations que je referme ce roman. Je n'ai pas pu m'empêcher de vous en mettre plusieurs... Et maintenant, il ne reste plus qu'à attendre encore un an jusqu'au prochain Legardinier !

 
 

 




Spoiler :
"Parce que l'imminence de la séparation libère les sentiments. Parce que les humains attendent toujours l'ultime limite pour oser avouer."
Spoiler :
"Quoi qu'il advienne ce soir, je veux vous dire que si j'avais eu la chance de vous connaître plus tôt, jamais je n'aurais attendu de vous perdre pour découvrir ce que vous valez."
Spoiler :
"Je déteste que l'on me vole ce que je suis si heureuse de donner."


 



10/12/2015

→ Quelqu'un qu'on aime - Séverine Vidal ←


Auteur : Séverine Vidal
Année : 2015
Editeur : Sarbacane
 
 
 
 
 

Matt et son grand-père Gary partent à la poursuite des souvenirs sur les routes de l'Ouest américain.

Embarquez dans un road trip pour partager les destins d'une véritable "famille de route".
Des histoires atypiques, des personnages terriblement attachants, des générations qui se croisent...

... pour un roman bouleversant.
 

 
 
 
WAOUW ! Je ne m'y attendais pas du tout, mais j'ai lu ce roman d'une traite, je l'ai dévoré de la première à la dernière ligne ! J'ai savouré chaque page, chaque ligne, chaque mot et la nostalgie m'a frappée à la seconde où j'ai reposé le livre dans ma bibliothèque. Parce que cette histoire que Séverine Vidal nous propose est magique, elle est magnifique tant elle est touchante et elle nous prend aux tripes. Carrément.
 
Certains disent qu'elle fait un peu penser aux livres de Gilles Legardinier. Je suis tout à fait d'accord avec eux. Ce bouquin est aussi touchant et humain que les livres de Legardinier, plein de valeurs et porteur de messages, de leçons de vie. Je lui trouve aussi une ressemblance au film "Little Miss Sunshine". Pour ceux qui l'ont vu et aimé, vous allez adorer ce roman, qui est dans le même esprit !
 
Quelqu'un qu'on aime, c'est aussi une multitude de personnages aux caractères différents et uniques, qui, pour la plupart, ne se connaissent pas encore, mais vont se rencontrer et parcourir un petit bout de chemin ensemble. Au fur et à mesure de l'histoire, les personnages se dévoilent de plus en plus et, très vite, on s'attache à eux, tous, sans exception. Gary est bouleversant, j'ai bien aimé son personnage, mais celui qui m'a le plus ébranlée est Matt. Je l'ai trouvé atypique, mais dans le bon sens du terme. C'est bizarre mais, je ne peux le lier à aucun personnage lu dans d'autres romans, il est absolument unique et surprenant à mes yeux. Ses actes, ses paroles, chaque passage dans le livre à propos de lui étaient imprévisibles et rien de ce qu'il fait ne tombe dans le cliché. Un vrai coup de cœur pour moi !
 
Ce petit road-trip addictif m'a emporté, m'a touchée au plus profond de moi par ses valeurs qui me tiennent à cœur, comme l'amitié, l'amour, la famille, la bonté, l'humanité et surtout l'espoir. Parce que s'il y a bien une chose qui le roman nous apporte, c'est une bonne dose d'espoir et une grosse bouffée d'air frais. La fin est assez prévisible, mais elle parvient tout de même à nous frapper comme il faut. C'est drôle, triste et émouvant à la fois. J'ai parfois eu les larmes aux yeux, mais c'est avec le sourire que j'ai tourné la dernière page...
 
Une livre à ne pas manquer, vous allez adorer !
LISEZ-LE !
 
  


Spoiler :
"Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire. A l'horizon, il n'y a pas de soleil couchant magnifique, on ne voit pas à cent mètres dans ce chaos glacial, il n'y a rien, rien de ce qu'il avait prévu, rêvé. Mais Matt s'en fout : ce sera ce que ce sera. Et ça sera sans doute pas si mal. "


 



10/11/2015

→ L'Île de l'Oubli - Melissa de la Cruz ←

 
Titre original : The Isle of the Lost
Auteur : Melissa de la Cruz
Année : 2015
Editeur : Hachette
 
 
 
 
 

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d'Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?
 

 
 
 
 
Tout d'abord, il faut savoir que ce livre est le prequel d'une nouvelle série TV : The Descendants. En réalité, ce roman n'est que l'introduction d'une émission télé qui sera prochainement diffusée sur Disney Chanel.
 
Si j'ai voulu lire ce livre en premier lieu, c'est d'abord et surtout pour sa couverture. Oui oui, "on ne juge pas un livre à sa couverture" je sais. Que voulez-vous, ça m'apprendra ! La pomme croquée et évocatrice de contes Disney m'a immédiatement tapée dans l'œil et je n'ai pas hésité longtemps. Surtout que le résumé présageait une histoire originale et unique en son genre. Malheureusement, je ressors déçue de ma lecture (bien fait pour moi). Malgré l'histoire "marrantounette" et l'esprit féérique du roman, j'en attendais beaucoup plus. Je n'ai pas réussi à me fondre totalement dans l'histoire et je me suis ennuyée pendant ma lecture.
 
Au début, j'ai vraiment eu très peur... C'est vrai qu'on se doute tout de suite qu'il s'agit d'un roman jeunesse, mais je ne m'attendais pas à ce que ça le soit... autant ! La première partie du roman plante le décor, présente les personnages et l'histoire, je l'ai trouvée nécessaire, même si un peu longue. Par contre le milieu, lui, est absolument inutile à mon goût. Il s'y passe très peu de choses et les évènements n'apportent pas grand chose à l'histoire, on aurait décidément pu s'en passer. Comme on pourrait s'en douter, le livre se lit très très vite et je suis rapidement arrivée à la dernière partie, définitivement meilleure que le reste. L'action et l'aventure montrent enfin le bout de leur nez et c'est à ce moment que l'histoire devient vraiment intéressante. Arrivent alors les rebondissements qui donnent le peps tant attendu au roman.
 
Malheureusement, aussitôt arrivé, aussitôt parti et alors que l'on commence enfin à s'attacher au personnage - et à l'histoire surtout - le roman s'arrête sur une fin inachevée et insuffisante à mon goût. Il faudra alors regarder la série pour savoir la suite, et si, comme moi, vous n'êtes pas fan des séries sur Disney Chanel, alors on s'arrêtera là.
 
Maintenant, si vous êtes amateurs de contes et de Disney, rien ne vous empêche de tenter votre chance, ne serait-ce que pour retrouver vos héros favoris, ou vous relaxez avec un roman très léger, mais en ce qui me concerne, j'ai été un peu déçue de ma lecture. 
 
 
 

Spoiler :
"Ils chantèrent et rirent à tel point que Mal se demanda si ce n'était pas ça le bonheur. Parce que les quatre n'étaient peut-être pas amis, mais ils n'en étaient plus très loin. "


 



9/20/2015

→ L'Epreuve, tome 2 : La Terre Brûlée - James Dashner ←

 
Titre original : The Scorch Trials
Auteur : James Dashner
Année : 2013
Editeur : PKJ
 
 
 
 
 

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre.... et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix... et un peu d'amour ?
 

 

Je n'avais rédigé qu'une mini chronique pour le premier tome de cette trilogie, mais ce deuxième bouquin mérite largement une chronique à lui tout seul !
La Terre Brulée est absolument décapant ! Encore mieux que le Labyrinthe de mon point de vue, il est un mélange d'humour, de doutes et d'obscurité...

Ce livre m'a beaucoup fait rire, en particulier Newt comme dans le premier tome. On ne pense pas spécialement que c'est possible de se marrer avec un roman aussi sombre, mais en réalité si, et c'est ce qui fait que c'est si bon !

L'histoire, plus angoissant encore que le premier tome, est pleine de rebondissements et de dangers. Alors, au milieu de ça, avec la venue de nouveaux personnages et la trahison de certains anciens, les garçons n'ont plus d'autre choix que de rester soudés. On commence à avoir beaucoup de doutes. Tout comme eux, on ne sait plus qui croire, on ne sait plus quoi croire. On réfléchit, on comprend certaines situations et puis on se rend compte qu'on ne peut même pas se fier à ce que l'on comprend. C'est ce que j'aime le plus dans cette saga : à n'importe quel moment du récit, on n'arriva jamais à deviner ce que la suite nous réservera.

Thomas avait été mon personnage coup de cœur du premier tome, et la lecture de la Terre Brûlée n'a fait que renforcer mon opinion. C'est définitivement un personnage que j'affectionne beaucoup. Je le trouve intelligent, bon, courageux et plein de valeurs. Le genre de héros que tout le monde aime. Teresa, en revanche, que je n'appréciais déjà pas beaucoup par le passé, ne m'a pas plus plu cette fois-ci. Je la trouvais fade et un peu ennuyeuse à vrai dire, mais après cette lecture, je suis arrivée à un stade où je la déteste complètement. 

Les épreuves et l'action s'enchaînent encore et encore, on a pas une minute de répit, les dangers s'amplifient et le nombre de participants continuent à diminuer. On a peur à s'en ronger les ongles tant le suspens est intense. S'il y a bien quelque chose que l'on comprend au fil de notre lecture, c'est que quand c'est fini, il y en a encore ! La fin est absolument géniale et horrible à la fois, car elle apporte des réponses mais nous offre de nouvelles questions en même temps qui nous donnent juste envie de lire la suite.

En conclusion, un roman angoissant, flippant et plein de rebondissements que j'ai vraiment préféré au premier. Une lecture sans longueur que je vous conseille si vous avez aimé le premier tome !
 
 

 


Spoiler :
"Il fit claquer son drap, s'en recouvrit la tête et l'enroulant autour de son visage comme un châle. -De quoi j'ai l'air? -De la fille la plus moche que j'aie jamais vue, répliqua Minho. Remercie le ciel d'être un mec. -Merci. "


 



9/17/2015

Mini chroniques [L'Epreuve, tome 1 : Le Labyrinthe ; Parce que c'était nous ; La pire mission de ma vie ; L'Exil des Anges]

L'Epreuve, tome 1 : Le Labyrinthe, James Dashner
PKJ (2012)    Résumé        Chronique tome 2

 
 
Ce livre, que j'ai lu il y a un petit bout de temps, est un premier tome très prometteur qui m'a tout de suite donné envie de lire la suite. Il est très prenant, j'ai adoré l'ambiance de l'histoire, ainsi que les personnages. Thomas est un vrai coup de cœur, il m'a vraiment touchée. Par contre, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Teresa. Les autres personnages sont tout aussi bien, mention spéciale pour Newt qui m'a beaucoup amusée. On flippe, on stresse, on se ronge les ongles avec les blocards et comme eux, on espère ...



 

Parce que c'était nous, Mhairi McFarlane
Milady (2013)      Résumé 
 
 
 
Attirée par la couverture que j'ai de suite trouvée sublime, j'ai entamé ma lecture avec beaucoup d'attentes. Et je n'ai pas été déçue, le livre était exactement comme je l'imaginais. Le début était un peu lent au démarrage, mais une fois commencé, j'ai tourné les pages sans m'arrêter. Je l'ai vraiment dévoré en un rien de temps. J'ai aimé la complicité qui lie les deux personnages principaux et j'ai trouvé l'histoire d'abord très drôle, mais surtout touchante et émouvante.
 
 
 

 
 
La pire mission de ma vie, Robin Benway
Michel Lafont (2014)               Résumé
 
 
Joli petit livre jeunesse qui m'a amusée et qui m'a beaucoup fait rire. Maggie est réjouissante, pleine de vie et son histoire est originale à souhait. J'ai aimé toute la palette de personnages hauts en couleur, et même s'il s'agit d'une lecture plutôt destinée aux adolescents, je me suis laissée prendre dans le récit et j'ai dévoré l'univers imaginé par Robin Benway, au milieu des cadenas, des serrures et des espions.
 




 

 L'Exil des Anges, Gilles Legardinier
Pocket (2013)      Résumé 
 
 
Le thriller n'étant pas un genre que je lis beaucoup, mais ayant envie de tenter le coup, j'ai décidé de me lancer avec un roman de Gilles Legardinier (étant donné que j'aimais déjà énormément ses comédies). Néanmoins, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et j'ai été agréablement surprise. Entraînée dans l'histoire dès le début, je l'ai terminé d'une traite ! J'ai aimé les personnages, la légère romance en fond, et l'histoire effrayante et absolument poignante. Ma seule déception est le petit goût de trop peu que j'ai ressenti à la fin. D'une certaine manière, j'ai eu la sensation que l'histoire n'était pas finie...